Héros Mo de 2016

Cette année à Movember, nous avons vu des Mo Bros, des Mo Sistas, des équipes et des réseaux déployer d’incroyables efforts pour recueillir des dons partout dans le monde. Le temps est venu de rendre hommage aux chefs de file qui ont fait un travail exceptionnel pour empêcher que les hommes ne meurent prématurément.

Les 30 jours de Movember 2016 sont terminés : que se passera-t-il à partir de maintenant?

Pendant les 30 jours moustachus de Movember, nous avons uni nos forces et agi pour la santé masculine. En se laissant pousser la moustache, en faisant de l’activité physique, en organisant des événements, en formant des équipes, en s’affrontant dans des compétitions amicales, en recueillant des fonds et en parlant de santé masculine, nous sommes devenus un mouvement mondial qui agit pour empêcher que les hommes ne meurent trop jeunes.

Les Mo partout dans le monde

La moustache – notre ruban poilu pour la santé masculine – n’a pas fait que pousser sur les visages des Mo Bros tout au long du mois. On l’a aussi vu apparaître sur des façades d’immeubles, des hélicoptères, des grandes roues, des chariots à hot-dogs et fort probablement à bien d’autres endroits encore. Partout dans le monde, les Mo Bros et les Mo Sistas ont aidé à transmettre notre message sur la santé masculine à des auditoires encore plus vastes par des manifestations publiques, des activités Move mémorables, une signalisation créative, des appuis de célébrités, de l’art de rue et autres. Voyez ci-dessous tous les moyens mis en œuvre pour mieux faire connaître encore la cause de Movember.

Randal Henry: Je travaille dur, je vie dur, je joue dur, j'aime dur

La santé publique me passionne. J’ai suivi ma formation en médecine de santé publique à l’Université de Californie, à Los Angeles, et j’ai consacré ma vie aux problèmes de santé publique, principalement la prévention des blessures et de la violence, la santé mentale et la prévention des maladies chroniques.

Comment j’aime bouger : Chad Lowe

Être membre à 40 ans de l’équipe de planche nautique des États-Unis veut dire que le maintien d’une bonne forme physique passe par un entraînement beaucoup plus intensif que la simple fréquentation d’un gym.

Jon et Mark Hirsch : Nous avons combattu le cancer de la prostate ensemble

Les hommes qui ont des antécédents familiaux de cancer de la prostate, un père, un frère ou un fils, courent deux fois plus de risques d’être atteints eux aussi.

Rochelle Nicole : Mettre fin aux préjugés entourant la dépression

Je participe à Movember parce que je veux mettre fin aux préjugés entourant la santé mentale et la dépression. Plus nous en parlerons, plus nous nous rapprocherons du jour où ils disparaîtront.

Conseils sur la collecte de fonds

Nous en sommes à la moitié presque de Movember. Si vous manquez d’idées de collecte de dons ou avez de la difficulté à vous lancer, ne vous inquiétez pas. Voici quelques conseils faciles et rapides pour dynamiser votre campagne pendant les deux dernières semaines.

Mon défi Move: Ross Miller

Pour moi, le défi Move de Movember n’est pas juste une question de condition physique, c’est surtout l’art du spectacle. Tout au long du mois, j’aime pimenter mes courses et ma collecte de dons par des déguisements un peu loufoques.

Conseils d’entretien : Première semaine

Rousse, blonde, foncée ou discrète, chaque moustache Movember est le ruban poilu de la lutte pour la santé masculine. Voici quelques conseils d’entretien pour lancer votre première semaine de Movember.

Cinq conseils pour recueillir des fonds avec le programme Move

Vous n’êtes pas certain de savoir comment tirer le meilleur parti de votre défi Move à Movember? Voici cinq excellents conseils qui vous aideront à réussir votre collecte de fonds.

Ce que vous devez savoir avant de commencer

Vous venez de vous inscrire au plus grand mouvement pour la santé masculine du monde. Vous êtes à la ligne de départ, prêt à vous lancer, à prendre des noms et à recueillir des dons pour Movember. Et maintenant? Voici trois choses à faire avant le 1er Movember.