1 mai, 2020

CONTINUER À SE PARLER

Mo Bro Ryne Turner nous parle sur le fait d'être un père et comment il reste connecté socialement en se distanciant socialement.
Santé masculine | Rester Connecté
1 MIN À LIRE
 

Ma nouvelle réalité est honnêtement un chaos organisé. Mon travail est toujours considéré comme une fonction essentielle, je dois donc travailler tous les jours à plein temps. J'essaie de travailler de chez moi, je ne vais au bureau que lorsque je le dois et je vais sur les sites de mes projets qu’en de rares occasions.

Sortir de la maison afin de se calmer les nerfs est devenu une nécessité pour beaucoup de gens, mais je le ressens encore plus étant considérés «à risque» en raison de mon diagnostic de cancer testiculaire. Personnellement, j’ai l’impression d’essayer de faire comme si tout était normal et c’est ce qui me cause de l’anxiété parce que les choses ne sont pas normales mais C’EST CORRECT.

Je suis une personne très active et le fait de ne pas pouvoir aller au gym et d'avoir à me distancer socialement m’a presque apporté un sentiment de solitude et de dépression. Essayer d'accepter un entraînement différent ou un autre genre de dîner en famille sont des choses auxquelles j'essaie de me faire à l’idée. Je suis une créature d'habitude et je n'aime pas du tout le changement, donc je pense que se concentrer sur l'acceptation de la folie de la vie en ce moment est le seul moyen d’y parvenir.

 
«Il est plus important que jamais de continuer à se parler. Même si c'est juste pour prendre des nouvelles ou jaser de tout et de rien. On doit se parler.»
 

Ma famille essaie de rester occupée en gardant nos garçons à peu près à leur même horaire scolaire et en étant à l'extérieur autant que possible. S'il ne pleut pas, nous essayons de faire bouger tout le monde dehors. Nous faisons beaucoup de promenades, jouons au football et parfois explorons simplement la cour arrière à la recherche d’insectes. Nous avons pour les garçons mis en place avec Zoom, une heure de lecture d'histoires avec mes parents.

Au cours des huit ou neuf dernières années, mon groupe d'amis s'est réuni tous les mois ou deux pour le golf, des tournois de fléchettes, jouer au bowling ou des courses de go-kart. Étant donné que la distanciation sociale a cessé tout cela, nous essayons de mettre en place une partie de poker en ligne où nous pourrons passer le temps, parler en mal et rigoler.

La façon dont j'essaie de garder l'équilibre est d'être pleinement impliqué dans chaque chose que je fais dans le moment. J'explique aux garçons que lorsque papa doit aller dans son bureau à l'étage, il doit travailler et quand ils voient papa, on peut jouer. J'essaie de les laisser respecter leur emploi du temps, que ma formidable épouse a mis en place pour eux, afin qu'ils puissent garder un certain sens de la normalité et continuer à apprendre et à grandir. Je fais de mon mieux pour ne pas gâcher l’excellent travail qu’elle fait tous les jours!

Il est plus important que jamais de continuer à se parler. Même si c'est juste pour prendre des nouvelles ou jaser de tout et de rien. On doit se parler.

Pour en savoir plus