9 novembre, 2020

Movember et le Distinguished Gentleman’s Ride

Annonce du premier volet de financement pour le Défi des liens sociaux du Distinguished Gentleman’s Ride
Santé Mentale
9 MIN À LIRE
 

L’équipe de Movember est ravie d’annoncer les projets retenus pour participer au premier volet du Défi des liens sociaux du Distinguished Gentleman’s Ride, qui vise à améliorer la santé mentale et le bien-être des motocyclistes.

Le Défi de 1,03 M$ utilisera les fonds recueillis par la communauté du Distinguished Gentleman’s Ride (DGR) pour financer des projets qui amélioreront les liens sociaux, la satisfaction de vivre et le bien-être mental des motocyclistes.

Au total, 18 projets en Australie, au Canada, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et aux États-Unis ont reçu le financement nécessaire pour développer et mettre à l’essai leur idée.

Trois projets en provenance du Canada ont été retenus pour l’étape de développement :

  • Le projet Team Building vise à bâtir une communauté de nouveaux motocyclistes passionnés qui souhaitent en apprendre davantage sur la mécanique et la personnalisation de leur véhicule. Le projet explorera différents moyens de réunir des hommes qui ont peu d’occasions d’établir des liens sociaux en les invitant à participer à la construction de motos virtuelles.
  • Men Riding for Sustainability and Wellness est un projet albertain qui propose de mettre sur pied une initiative encourageant les jeunes motocyclistes à explorer leur environnement, à tisser des liens entre eux, à améliorer leur bien-être mental et à enrichir leur connaissance de la santé mentale.
  • Riding to Recovery est un programme de soutien par les pairs pour les motocyclistes qui éprouvent des problèmes de santé mentale. À l’aide de cours virtuels comme « Motorcycle Maintenance 101 » ou « Motorcycle Photography », les participants apprendront les fondements du rétablissement : la connectivité, l’espoir, l’autonomie, l’éducation par les pairs et l’habilitation.
 
Les autres projets sont les suivants :
 
Australie
  • Mind Moto – Putting the Cog in Cognition. Destinée aux motocyclistes masculins de tous âges, cette initiative vise à renforcer les compétences et la compréhension des participants à l’égard des bonnes pratiques de motocyclette, à bonifier leur boîte à outils en santé mentale et à leur donner la confiance nécessaire pour relever les défis de la vie.
  • Le Workshop Project s’adresse à des hommes de 25 à 50 ans en milieu urbain. L’équipe de ce projet propose une application permettant de réunir les motocyclistes de façon sécuritaire et durable autour de leur passion commune pour la moto afin qu’ils puissent nouer des amitiés et obtenir un soutien local.
  • Konnections, un projet basé à l’atelier Kustom Kommune DIY Motorcycle de Melbourne, vise à développer le programme de soutien existant « We Kare », qui cible les motocyclistes d’âge mûr. Konnections propose de mettre sur pied une équipe dévouée de professionnels de la santé, de mentors et de bénévoles pour les hommes qui ont besoin de soutien supplémentaire.
  • Le projet Lost Motos vise à orienter les conversations qui ont lieu autour de la moto afin d’inciter les hommes à établir des relations significatives et émotionnellement engagées. Le projet mobilisera des professionnels de la santé mentale pour aider les responsables de projet à perfectionner leurs compétences, offrir des cours de premiers soins en santé mentale et organiser des soirées de conversations conviviales.
  • Le programme de mentorat et de soutien Solace Garage réunit un large éventail d’hommes à risque de tous âges dans une communauté de soutien qui partage un intérêt commun pour la moto. L’équipe de projet vise aussi à élargir sa portée pour inclure des cours de conduite de moto, des formations d’entretien et de modifications sécuritaires ainsi que la possibilité de travailler dans le domaine de la moto.
  • Le Riders Project propose une série de vidéos en ligne, produite en partenariat avec la communauté mondiale des motocyclistes, qui regroupent des photographies, des entrevues audio et de la musique dans le but de construire un récit authentique et convaincant en matière de santé mentale.
États-Unis
  • Le projet Motorcycle Therapy s’adresse aux motocyclistes d’âge mûr de toutes les branches des forces armées, qu’ils soient en service actif, retraités ou anciens combattants. Le programme leur propose de faire l’expérience de différents types de motocyclettes sans le fardeau d’un engagement financier de leur part. Les activités en petits groupes favorisent les amitiés naturelles entre les participants lors des excursions, les encourageant par le fait même à développer leur capacité à s’attaquer à leurs problèmes personnels.
  • Le projet BiKEMEETs.com vise à créer une carte virtuelle pour orienter les motocyclistes âgés de 25 à 35 ans vers des événements locaux, des itinéraires populaires et d’autres occasions de se rencontrer. Certains motocyclistes quittent leur passe-temps pour y revenir; d’autres s’installent dans une nouvelle ville ou encore souffrent d’anxiété sociale et peinent à établir des liens avec d’autres mordus de leur communauté. L’objectif est d’éliminer ces obstacles à la racine et d’aider les motocyclistes à se brancher aux communautés bien établies de leur région.
  • Le projet The Turn s’adresse aux motocyclistes de tous les âges et collaborera avec la communauté de motocyclistes de New York pour offrir un programme axé sur la promotion de la communauté et la lutte contre les problèmes de santé mentale, et ce, tout au long de l’année.
  • La série de courts métrages Ride 2 Wise abordera les façons dont les hommes communiquent et partagent leurs histoires personnelles, leur permettant ainsi de se montrer vulnérables dans un environnement où ils se sentent à l’aise. Les motocyclistes plus âgés pourront faire part de leur expérience de vie aux plus jeunes. L’équipe du projet espère que les films inciteront les hommes à avoir des conversations menant à la transformation, à nouer des relations et à renforcer leurs liens sociaux.
Royaume-Uni
  • Quay Rider est une initiative de mentorat proposée à l’atelier de motocyclette situé à Poole, dans le Dorset. Le projet vise à mettre en lien des hommes âgés avec des jeunes qui vivent en centres d’accueil. Les participants apprendront à construire et à modifier une motocyclette, que les jeunes conduiront ensuite pour tenter de relever une série de défis hors route sous la supervision de leurs mentors.
  • Bike Directory est une plateforme en ligne pour les motocyclistes d’âge mûr qui cherchent des occasions d’interagir socialement avec les autres. L’équipe tirera profit des médias sociaux pour informer la communauté – en grande partie formée d’hommes difficiles à rejoindre – à propos des événements à venir et relater les événements passés.
  • Le projet Pit Stop encourage les motocyclistes à socialiser entre eux, à renforcer les relations existantes ou à en développer de nouvelles. Il s’appuie également sur une approche de « santé furtive », offrant des services en santé mentale et de la documentation ainsi que des conseils pratiques sur l’entretien des motos.
Nouvelle-Zélande
  • Le Motorcycle Collective est une entreprise sociale qui vise à créer une communauté de soutien pour les mordus de moto de tous âges. Le projet occupera l’atelier pour en faire un espace accueillant permettant à des hommes de tous les milieux de tisser des liens entre eux. Autour de leur passion commune pour la moto, les participants développeront leurs compétences et connaissances nécessaires à leur équilibre mental et leur bien-être.
  • Le projet Tinker, Talk & Tour adaptera un concept existant pour l’offrir sur plateforme numérique. Ce projet vise à briser les tabous et favoriser la conversation sur la santé mentale à l’aide de références linguistiques et culturelles de la communauté de motocycliste.
Au cours du prochain volet, des subventions pouvant atteindre 67 250 $ CA seront accordées.

Brendan Maher, Directeur mondial, Santé mentale et prévention du suicide chez Movember, affirme :

« Nous avons été extrêmement impressionnés par l’ingéniosité et l’ambition des projets que nous avons reçus dans le cadre du Défi des liens sociaux du DGR.

Nous savons que les personnes qui vivent des relations épanouies et tissent des liens sociaux solides jouissent d’une meilleure santé mentale et émotionnelle. Toutefois, la pratique de la moto est en soi une activité solitaire, et c’est pourquoi nous cherchons de nouvelles façons d’aider les motocyclistes à établir des liens plus solides les uns avec les autres.

Nous sommes enthousiastes à l’idée de travailler avec ces partenaires pour donner vie à leurs idées et mettre sur pied des programmes qui auront une réelle incidence sur la santé mentale et le bien-être des hommes dans ces communautés. »
 
Mark Hawwa, fondateur du Distinguished Gentleman’s Ride, affirme :

« Lorsque nous avons lancé le Défi des liens sociaux du DGR, nous avons invité à notre communauté à faire preuve de créativité afin de concevoir des projets novateurs et inspirants qui aideraient les motocyclistes à tisser des liens sociaux positifs. Nous avons été impressionnés par la qualité des demandes que nous avons reçues et sommes fiers d’être en mesure d’aider ces idées à se réaliser en programmes qui amélioreront sensiblement la santé mentale des hommes au sein de la communauté des motocyclistes. »