Movember utilise des cookies comme expliqué dans notre Politique de Confidentialité En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez cette utilisation. Sauvegarder et fermer.

Movember Scotty Dynamo Pride Month
Scotty DynamoImage par: Max Rosenstein
Movember Scotty Dynamo Pride Month
no-alt
June 11, 2021

Fierté dans la Chaise du Barbier - Scotty Dynamo

Movember
10 minutes temps de lecture

L'acteur/DJ Scotty Dynamo (alias Nic) a reçu un diagnostic de cancer testiculaire au début de 2020 au plus fort de la pandémie de la COVID-19. Au lieu de fuir le diagnostic, Nic et son partenaire Mike ont choisi de partager et de documenter leur expérience sur leurs plateformes de réseaux sociaux. Maintenant, après avoir récemment appris qu'il était officiellement en rémission, Nic s'assoit dans la Chaise du Barbier et partage son expérience à la fois en tant que survivant du cancer testiculaire et en tant que membre de la communauté LGBTQ+ et ce que la Fierté signifie pour lui.

Quand as-tu réalisé que tu étais gay ? Quand as-tu fais ton « coming out » ? Y a-t-il eu une motivation ou un événement spécifique qui t’a encouragé à le faire?

J'ai réalisé que j'étais gay quand j'étais enfant (après avoir vu Chris O'Donnell dans Batman Forever) mais à l'époque, je n'avais pas vraiment la terminologie ou la compréhension pour donner un sens à ce que je ressentais. Ce n'est qu'en première année du secondaire que j'ai pu mettre tous les morceaux ensembles (merci, Google). J’ai d'abord fait mon coming out avec mes amis par messagerie instantanée, avec ma famille en personne et publiquement/ à tout le monde à travers un clip diffusé sur ma chaîne YouTube et MuchMusic en 2015. Je suis sorti pour enfin accepter mon moi authentique et être vraiment heureux. Je continue de partager mes aventures avec mon conjoint Mike sur YouTube pour aider à normaliser les relations homosexuelles et remettre en question les notions préconçues et les stéréotypes du monde sur les hommes gais et la communauté LGTBQ+. Le « coming out » est un parcours continu. Que je sois dans un Uber, que je rencontre quelqu'un lors d'une fête ou que je parle avec un collègue, les gens me demandent souvent si j'ai une petite amie ou me posent un genre de question qui m'oblige à partager le fait que j'ai un petit ami - donc dans ce sens, je « sors » continuellement. Ces situations testent constamment mon niveau de confort avec mon identité, mais je pense que dans ces moments-là il est important d'être honnête. Ça contribue à faire de ce monde un meilleur endroit où vivre pour la prochaine génération.

Qu'est-ce que la masculinité signifie pour toi?

En tant qu'ancien athlète universitaire, les hommes et les célébrités que mes pairs idolâtraient habituellement étaient ceux qui possédaient des attributs stéréotypés considérés comme « virils ». Traditionnellement, j'ai l'impression qu'on enseigne aux hommes qu'ils doivent être forts en tout temps et que montrer toute émotion est un signe de faiblesse. Mais ce n'est ni réaliste ni sain. La vie peut vous réserver de mauvaises surprises et pousser même la personne la plus forte ou la plus « virile » à craquer. Je pense que tout le monde devrait se permettre de ressentir ce qu'il veut et embrasser les qualités qui lui sont naturelles. Être à l'aise dans sa propre peau sans se soucier de la façon dont les autres vous perçoivent est la qualité la plus « virile » à laquelle je puisse penser. La vie est trop courte pour prétendre être quelque chose que vous n'êtes pas. Et après ce que j'ai vécu, je me moque bien de vivre selon la définition toxique ou déformée de la masculinité de quelqu'un d'autre.

Tu as reçu un diagnostic de cancer testiculaire au plus fort de la pandémie de la COVID-19, décris-nous cette expérience et ta réflexion au cours de ton diagnostic et de ton traitement.

Il n'y a jamais de bon moment pour recevoir un diagnostic de cancer, mais le traverser pendant une pandémie mondiale a certainement été l'expérience la plus difficile de ma vie. Parfois, j'avais l'impression de jouer dans une sorte de film post-apocalyptique pour lequel je n'avais jamais auditionné. Etant quelqu’un n'ayant jamais eu de problèmes de santé auparavant, il était même difficile d’absorber mon diagnostic et la rapidité avec laquelle tout s'est passé. La partie la plus difficile de l'expérience était que les hôpitaux avaient des politiques strictes de « pas de visiteur ». Comme beaucoup de patients pendant cette période, j'ai été obligé de subir une intervention chirurgicale, des traitements et des consultations seul (et avec un masque). Dans des circonstances normales avant la pandémie, vous pouviez avoir un être cher ou un partenaire à vos côtés à l'hôpital pour vous soutenir, vous tenir compagnie, vous défendre et vous rappeler de ne pas oublier de poser toutes les questions importantes aux médecins. Entrer seul dans ma première séance de chimiothérapie était terrifiant et porter un masque tout en recevant un médicament qui affecte vos poumons et votre capacité respiratoire était difficile. Mais les infirmières en oncologie étaient adorables et ont fait de leur mieux pour rendre l'expérience désagréable aussi tolérable que possible. Pour aggraver les choses... à cette époque, Toronto est entré dans un confinement complet. Il n'y avait pas beaucoup de débouchés ou de distractions à notre disposition et comme nous avions déjà presque tout vu sur Netflix et qu'il faisait -20 degrés dehors, nous nous sentions pas mal « encabanés ». Mon anxiété était déjà à 10 et la réalité d'être immunodéprimé pendant une pandémie n'a certainement pas aidé. La dernière chose que je voulais était de tomber malade et de retarder ou de compliquer mon traitement de quelque manière que ce soit.

La version verre à moitié plein de tout cela, c'est qu'en traversant seul beaucoup de choses difficiles, j'ai été obligé de trouver en moi une force que je n'aurais jamais su que j'avais. Quand il n'y a personne vers qui se tourner ou tenir votre main dans une situation terrifiante, vous n'avez d'autre choix que de creuser profondément et de trouver le courage pour vous en sortir. Je pense qu'il est prudent de dire que je ne pense plus jamais être nerveux pour une audition ou une entrevue pour un emploi! Cela a également beaucoup rapproché mon conjoint avec ma famille, car tout le monde devait avoir des conversations vraiment difficiles et inconfortables. Passer par une expérience traumatisante comme celle-ci forme un lien difficile à décrire.

Toi et ton conjoint avez été tous les deux très éloquents sur votre expérience via votre chaîne YouTube. Pourquoi était-il important pour vous de faire connaître votre expérience auprès de vos abonnés ?

Nous voulions partager le type de vidéo que nous aurions aimé voir lorsque nous avons reçu le diagnostic pour la première fois. Nous avons vu que nous avions une excellente occasion d'utiliser notre plate-forme pour sensibiliser à la santé masculine et, espérons-le, empêcher quelqu'un d'avoir à subir l'étendue de ce que nous avons vécu. Le cancer testiculaire est très traitable lorsqu'il est détecté suffisamment tôt et nous voulons encourager les téléspectateurs à intégrer l’auto-examen dans leur routine hebdomadaire. Pour de nombreux patients atteints d’un cancer testiculaire, il s'agit de leur premier problème de santé majeur et cela bouleverse complètement leur vie. Peu importe à quel point vos médecins et infirmières peuvent être incroyables, vous pouvez vous retrouver quand même dans un endroit très effrayant et solitaire. Beaucoup de gens vont en ligne ou se tournent vers les réseaux sociaux pour rechercher et trouver du soutien via des forums et des journaux vidéo sur l’expérience de cancer de d'autres personnes. Votre équipe médicale peut vous fournir les faits et les statistiques, mais elle ne les a pas nécessairement vécues elle-même. Les mots ne peuvent décrire à quel point il est encourageant et réconfortant d'entendre quelqu'un qui a personnellement vécu tout ce parcours et qui s’en est sorti. J'ai reconnu que j'avais la chance d'avoir tout au long de cette expérience un conjoint aimant à mes côtés, mais que ce n’est pas tout le monde qui a la chance d'avoir ce genre de système de soutien. J'espère que nous encourageons et inspirons les hommes à continuer à se battre et à leur faire savoir qu’ils pourront et recommenceront à vivre une vie incroyable une fois ce chapitre derrière eux. Si nous pouvons aider une seule personne de quelque manière que ce soit, c'est tout ce qui compte.

Quel impact, s’il y a lieu, ton expérience a-t-elle eu sur ta relation ? Qu'est-ce que ça signifiait d'avoir ton partenaire pour te soutenir?

Mike et moi étions déjà une unité solide avant que tout cela n'ait lieu, mais après avoir traversé le cancer et la pandémie de la Covid-19 ensemble, cela nous a rapprochés plus que je ne pourrai jamais l'expliquer. L'expérience nous a forcés à avoir beaucoup de conversations difficiles et à afficher un degré de vulnérabilité qu'aucun de nous n'avait jamais eu à partager auparavant. Il s'est occupé de moi, m'a conduit à mes rendez-vous, a pris en charge mon horaire de médicaments, a changé mes pansements, a acheté mes collations préférées et a laissé des messages de motivation sur des notes autocollantes dans l'appartement, tout en travaillant à temps plein et faisant face à son propre traumatisme concernant le diagnostic. Il est devenu mon propre super-héros personnel. Je t'aime, Mike!

Il y a généralement beaucoup de discussions sur les effets secondaires physiques du cancer, de la chirurgie et de la chimiothérapie, mais l'impact mental et émotionnel que cela peut avoir sur une personne (et ses proches) est souvent négligé. C'était un atout majeur que d'avoir un conjoint aimant qui me défendait et qui prenait le téléphone pour poser les questions inconfortables aux médecins alors que je n'étais pas dans un état émotionnel et mental idéal pour le faire.

Comment la communauté LGBTQ+ a-t-elle joué un rôle dans votre rétablissement?

Le soutien et les encouragements que nous avons reçus de la communauté LGBTQ+ depuis que nous avons publié notre première vidéo sur notre expérience avec le cancer a été incroyablement impressionnant! Nous avons reçu tellement de beaux messages de gens du monde entier qui ont partagé leurs histoires personnelles sur leur propre bataille et expérience avec le cancer. Cela nous a inspiré à continuer à nous battre et à continuer de partager notre expérience et le prochain chapitre de notre vie pour (espérons-le) éduquer, communiquer et donner de l'espoir à tous ceux qui pourraient en avoir besoin ! La majorité des membres de la communauté LGBTQ+ ont été confrontés à un genre d'adversité dans leur vie, et je pense que notre parcours interpelle des personnes qui pourraient être confrontées et avoir à se battre pour surmonter tout genre de défi.

Quant au chemin de la guérison... ça a été une expérience vraiment étrange! Après 8 mois de trucs assez traumatisants, nous étions en quelque sorte relâché dans la nature, jusqu'à notre prochaine série d'analyses de suivi qui étaient dans 3 mois. D'un côté, nous étions tellement excités et impatients de faire tout ce dont nous avions rêvé pendant le traitement, mais d'un autre côté, j'avais/nous avions beaucoup de bagages émotionnels et ne savions pas trop quoi faire avec nous-mêmes. Nous avons pris les choses au jour le jour et heureusement, cette expérience a lentement commencé à ressembler à un lointain souvenir.

Ton diagnostic et ton expérience avec le cancer testiculaire ont-ils eu un impact sur ta perception de la masculinité ? Si c'est le cas, comment?

À l'hôpital pour le cancer, vous rencontrez et passez du temps avec des centaines de patients atteints de différents types de cancer, de différents groupes d'âge, de milieux sociaux et de cultures différentes. Malgré toutes les différences que nous pouvons avoir sur papier, dans ce contexte particulier, nous avions tous quelque chose en commun. Nous nous battions pour nos vies et traversions une expérience incroyablement émouvante sans pouvoir avoir un être cher à nos côtés (en raison des restrictions hospitalières liées au COVID-19). En conséquence, c'était un rappel qu’en fin de compte nous sommes tous humains. Nous aimons, rions et pleurons tous.

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui a reçu un diagnostic de cancer testiculaire ? Y a-t-il quelque chose que tu sais maintenant que tu aurais aimé savoir avant d'être diagnostiqué?

Malgré ce que vous ressentez, vous n'êtes pas seul ! Cela peut être un peu une mauvaise expérience mais vous pouvez et arriverez à vous en sortir. Aussi, ne soyez pas timide. C'est OK de demander de l'aide ! Sérieusement les gars, vous n'obtenez pas de points supplémentaires pour surmonter tout cela par vous-même. Les médecins et les infirmières sont là pour aider. Alors n'ayez jamais l'impression d'être un fardeau en appelant ou en envoyant un texto à qui que ce soit. Soyez gentil et patient envers vous-même pendant le processus de rétablissement et/ou la chimiothérapie et rappelez-vous que les effets secondaires que vous ressentez sont temporaires. Pour ceux qui subissent une chimiothérapie, ne vous découragez pas ou ne vous rabaissez pas lorsque vous commencez à ressembler au patient cancéreux stéréotypé que vous pourriez voir à la télévision. Lorsque vous voyez votre reflet, rappelez-vous que ce sont les médicaments qui donnent un coup de pied au cul du cancer et qui font leur travail qui vous donnent cette apparence, pas le cancer lui-même.

Qu'est-ce que la Fierté signifie pour toi?

Pour moi, la Fierté est un rappel annuel de rendre hommage aux braves frères et sœurs qui se sont battus et ont ouvert la voie aux droits que nous avons aujourd'hui. Et continuer à lutter pour l'égalité afin de faire de ce monde un endroit plus accueillant et plus sûr pour la prochaine génération. Si tout ce parcours contre le cancer m'a appris quelque chose, c'est que la vie est trop courte pour être autre chose que votre moi authentique.

Sachant ce que tu sais maintenant en tant qu'homme gai heureux (et survivant du cancer), que dirais-tu à ton jeune toi?

La vie est tellement plus agréable quand on cesse de se soucier de ce que les gens pourraient penser ou dire ! Et malgré ce qu'on vous a dit, vous ÊTES autorisé à regarder le hockey ET à posséder un CD NSYNC. Vous vous sentez peut-être seul et confus en ce moment, mais un jour, vous allez commencer une vie avec un gars nommé Michael et il sera la personne la plus incroyable que vous ayez jamais rencontrée ! De plus, faites plus attention à votre médecin quand il ou elle vous parle de l'importance de vérifier régulièrement vos testicules.