Movember utilise des cookies comme expliqué dans notre Politique de Confidentialité En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez cette utilisation. Sauvegarder et fermer.

An image of a firefighter with an epic moustache smiling
Movember finance nouveaux projetsImage par: Movember
An image of a firefighter with an epic moustache smiling
August 23, 2021

Movember soutient les anciens combattants et les premiers intervenants

Movember
5 minutes temps de lecture

Movember a l’honneur d’annoncer les projets de partout dans le monde qui recevront des fonds dans le cadre du Programme de subvention pour la santé mentale aux anciens combattants et aux premiers intervenants.

Cette initiative de 7,51 millions de dollars canadiens à l’appui des anciens combattants et des premiers intervenants, ainsi que leurs familles, est le fruit d’une collaboration entre Movember et le Distinguished Gentleman’s Ride.

De plus en plus de données probantes portent à croire que les premiers intervenants [pompiers, ambulanciers et policiers] et les anciens combattants des forces armées courent un plus grand risque de souffrir de problèmes de santé mentale ou de se suicider.

Bien que de nombreux programmes visant à soutenir ces groupes existent déjà, un rapport de 2019 commandé par Movember et préparé par Don McCreary, chercheur en santé des hommes, a révélé l’absence de données probantes publiques démontrant l’efficacité de ces programmes.

À la suite de ce rapport, Movember a lancé en septembre 2020 le Programme de subvention pour la santé mentale aux anciens combattants et aux premiers intervenants, dans le but de cerner des programmes prometteurs en matière de santé mentale ou de prévention du suicide et de collaborer avec ces projets pour démontrer leur efficacité au moyen d’une évaluation rigoureuse des programmes.

D’après Brendan Maher, Directeur mondial, Santé mentale et prévention du suicide chez Movember :

« Nous devons énormément à nos communautés d’anciens combattants et de premiers intervenants. Dans le cadre de cette initiative, Movember souhaite aider nos partenaires de subventions à prouver que leurs programmes ont une incidence positive sur les résultats en matière de santé mentale. Nous voulons obtenir des données probantes pour que les programmes changent vraiment la vie de ces hommes et de leurs familles. »

" Nous devons énormément à nos communautés d’anciens combattants et de premiers intervenants. "

Mark Hawwa, Fondateur et directeur du Distinguished Gentleman’s Ride, ajoute ceci :

« Ces personnes se présentent chaque jour en première ligne, et plus que jamais au cours des dix-huit derniers mois, se mettant souvent en danger pour assurer la sécurité et la santé des membres de nos communautés. Nous savons les sacrifices que nos anciens combattants et nos premiers intervenants continuent de faire, et grâce à l’appui de Movember, nous sommes heureux d’aider les membres de ces communautés en fournissant un soutien significatif et efficace. Nous sommes fiers d’apporter de l’aide à ceux qui se dévouent corps et âme pour nous, jour après jour. »

Les projets retenus qui recevront un financement au cours des deux prochaines années sont le fruit d’une recherche exhaustive menée dans sept pays :l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Allemagne et les États-Unis.

Voici les projets soutenus par l’initiative :

CANADA :

  • Une équipe de l’Université Western Ontario cherchera à démontrer que le projet Meaning-Centred Men’s Groups (MCMG) peut servir à améliorer la santé mentale et le bien-être des anciens combattants et des premiers intervenants en transition de carrière.
  • Le projet First Responder Resiliency Program (PRRF), élaboré par l’organisme canadien de bien-être Blueprint est une retraite résidentielle pour les policiers et les pompiers de la Colombie-Britannique.
  • Conçue par l’Université McMaster, l’application OnCall est un outil de soutien numérique conçu par et pour les travailleurs de la sécurité publique, y compris les pompiers, les ambulanciers et les policiers.
  • L’Association canadienne pour la santé mentale a mis au point le projet Resilient Minds, qui met l’accent sur l’élaboration de stratégies pour la santé mentale des pompiers grâce au soutien par les pairs.

AUSTRALIE :

  • Everymind, un institut national établi en Australie, adaptera le projet Minds Together, une initiative d’intervention précoce visant à répondre aux besoins des familles et des amis d’ambulanciers paramédicaux aux prises avec des problèmes de santé mentale.
  • L’institut australien Black Dog Institute adaptera, mettra en œuvre et évaluera un programme d’apprentissage en ligne fondé sur des données probantes et appelé Recognise and Respond (R&R) pour les anciens combattants.
  • L’Université Flinders, en partenariat avec la Breakthrough Mental Health Research Foundation, adaptera le projet PEREI (Protecting Emergency Responders with Evidence-based Interventions), un programme de huit semaines portant sur le bien-être et la résilience destiné aux policiers et aux pompiers en début de carrière. Le projet s’appuie sur des recherches originales menées par l’Université d’Oxford avec des premiers intervenants au Royaume-Uni.

NOUVELLE-ZÉLANDE

  • Le programme Whanaungatanga de Fire and Emergency New Zealand’s (FENZ) cherche à améliorer le bien-être des premiers intervenants grâce à des changements organisationnels qui favorisent les liens, la confiance et un fort sentiment de valeur et d’appartenance.

ROYAUME-UNI

  • Le Mental Wellbeing and Trauma Resilience Program du Service de police de l’Irlande du Nordcomprend cinq volets qui adoptent une approche globale pour intégrer une culture de prévention et d’intervention précoce chez les policiers en Irlande du Nord, leurs familles et les communautés qu’ils servent.
  • Le Resilient Senior Leaders Program (RESLEAPS) de l’Université de Leicester, financé par le partenariat Gillette, est un programme de prévention destiné aux chefs de police qui s’appuie sur un projet pilote antérieur des forces en Angleterre et au Pays de Galles visant à favoriser une culture de confiance et à créer un espace sûr pour faire part de ses inquiétudes.
  • L’Université de York mettra en œuvre et évaluera son programme Behavioural Activation pour Low mood and anxiety in Male NHS Workers (BALM). Le programme BALM utilisera l’activation comportementale comme intervention précoce en santé mentale pour les travailleurs de première ligne masculins de la NHS.Ce programme est appuyé par le partenariat Gillette.

IRLANDE

  • L’étude SAFER Families/Friends, dirigée par le Royal College of Surgeons in Ireland (RCSI), vise à déterminer si les membres de la famille des premiers intervenants peuvent être formés à reconnaître les signes et symptômes du stress chez ces derniers et à trouver du soutien pour gérer leur propre bien-être mental.

ÉTATS-UNIS

  • LeSoldiers Heart Program de la Southcentral Foundation s’adresse aux pompiers et aux policiers des communautés isolées de l’Alaska qui connaissent du stress mental en milieu de travail. Il s’agit d’une retraite éducative de six jours qui intègre des principes culturels comme des cercles d’apprentissage pour partager les expériences, le suivi et le soutien, et dont l’efficacité sera évaluée.

ALLEMAGNE

  • Le programme RUPERT (Forum for Mental Health in the German Rescue Service), élaboré par Diskussionforum Depression e.V, est un forum en ligne en langue allemande destiné aux travailleurs des services d’urgence, ainsi qu’à leurs familles et à leurs personnes à charge.Le financement accordé par l’entremise du partenariat Gillette permettra de mettre au point les données probantes pour cette intervention précoce de prévention du suicide.