no-alt
Mo Bro Craig Jermyn partage son histoire de cancer des testicules.Image par: Not Work Collective
no-alt
10 April 2023

Donnez-leur de quoi jaser : L'histoire du cancer testiculaire de Craig

Movember
3 minutes temps de lecture

Craig Jermyn - père, entrepreneur, entraîneur et capitaine d’une équipe Movember - venait de terminer de se raser pour Movember 2022 lorsqu'il a remarqué que quelque chose n'allait pas avec un de ses testicules.

Retour en arrière d’il y a près de dix ans, Craig avait remarqué une irrégularité au niveau de ses testicules et avait passé des visites médicales, des tests et des scanners pour découvrir que ce qu'il ressentait était le résultat d'une vie de bagarres entre frères et d'innombrables heures passées sur la patinoire à jouer au hockey - et non un cancer, comme le Dr Google le lui avait laissé croire.

" Dire le mot "cancer", ça donne tout un choc. "

Retour en arrière d’il y a près de dix ans, Craig avait remarqué une irrégularité au niveau de ses testicules et avait passé des visites médicales, des tests et des scanners pour découvrir que ce qu'il ressentait était le résultat d'une vie de bagarres entre frères et d'innombrables heures passées sur la patinoire à jouer au hockey - et non un cancer, comme le Dr Google le lui avait laissé croire.

Mais au début de son 10e Movember, Craig ne ressentait pas seulement une gêne testiculaire irrégulière, mais aussi un épuisement inexplicable. En tant que Mo Bro depuis 10 ans - quelqu'un qui a vécu 10 fois le mois de sensibilisation au cancer testiculaire, lu tous les courriels et les textes, participé à toutes les discussions sur la santé et consulté plusieurs fois le guide Tout sur vos couilles, il ne se sentait pas trop inquiet. D'autant plus qu'il avait déjà parcouru ce chemin et que les choses s'étaient déroulées sans incident. Mais Craig est le genre d'homme qui suit le mouvement Movember autant qu'il en parle, et il a décidé d'appeler un ami dans le domaine de la santé, qui l'a encouragé à aller se faire examiner. Mieux vaut prévenir que guérir.

Craig s'est rendu au service d’Urgence de son hôpital, expliquant la douleur qu'il ressentait, et a subi une échographie. Il s'est dit qu'il ne faisait que son devoir et ne s'attendait donc pas à ce qu'il allait entendre peu de temps après: une tumeur maligne du testicule avait été détectée.

Le diagnostic a été un véritable choc : de se réveiller sans cancer à se faire opérer quelques jours plus tard. Craig a donc communiqué avec le directeur national de Movember Canada, Todd Minerson, qui l'a mis en contact avec un conseiller du guide Tout sur vos couilles, Darren. Les conversations téléphoniques avec Darren et les manifestations de soutien et d'amour de la part de la communauté ont aidé Craig à traverser la tempête. « J'ai senti que j’avais quelqu'un de mon côté qui lui aussi était passé par là.».

Aujourd'hui, Craig partage son histoire dans l'espoir que les hommes commencent à parler de leur santé et aillent consulter un médecin si quelque chose ne leur semble pas normal. "Il y a trop de choses en jeu pour rester à ne rien faire et s'inquiéter" !

Pour en savoir plus sur le cancer testiculaire et comment savoir ce qui est normal, consultez le site www.movember.com/knowthynuts.