« Je ne suis pas allé chez le médecin immédiatement. J’en attribue la cause à la nature macho des hommes. »
L'histoire d'Éric : soyez les défenseurs de votre propre santé
Histoires vraies
2 MIN À LIRE
19 avril, 2018
   

Je me souviens très bien de l’appel téléphonique. Les mots exacts ont été les suivants : « à moins que nous ayons affaire à quelque chose de très rare, vous avez un cancer testiculaire ».

Le lendemain matin, j’étais couché sur la table d'opération, fin prêt pour la chirurgie.

Je ne suis même pas allé voir le médecin immédiatement quand j’ai commencé à ressentir de la douleur. Je n’ai pas pensé que c’était grave; en fait, l’idée que je pouvais avoir un cancer ne m’a jamais effleuré. Pourtant, voilà où nous en sommes, six ans plus tard, et je suis maintenant pour la deuxième fois un survivant du cancer testiculaire.

Je ne sais pas trop pourquoi je n'ai pas immédiatement consulté. J’en attribue la cause à la nature macho des hommes qui ne veulent pas demander d'aide.

Beaucoup d’hommes ne veulent pas reconnaître qu’ils ont peut-être un problème, mais en parlant avec d’autres et en était proactif dans nos vies, nous pouvons empêcher que de si nombreux hommes meurent prématurément.

Quand je suis devenu un Mo Bro, il y a sept ans, j’ai trouvé une camaraderie incroyable dans la communauté Movember et j’ai pu m’amuser tout en faisant le bien.

 

« Je ne suis pas allé chez le médecin immédiatement. J’en attribue la cause à la nature macho des hommes. »

 

En participant à Movember, j’espère aider à renseigner d’autres hommes sur les risques de santé auxquels ils sont exposés et les encourager à se faire les défenseurs de leur propre santé – physique, mentale et émotionnelle.

Faites-vous les défenseurs de votre propre santé et commencez dès maintenant. Prenez rendez-vous pour un bilan de santé physique chez le médecin. Examinez vos testicules une fois par mois. Ne soyez pas gênés de consulter un thérapeute.

On ne peut être aux mieux à son foyer comme au travail que si l’on prend soin de soi, et des uns des autres.