Nouvelles

Mike Miller et Ryan Branting

Revenons six ans en arrière, à l’époque où Movember ne rimait pas encore avec novembre et où les moustaches n’ornaient guère les lèvres supérieures. Le mouvement Movember, né en Australie, commençait à prendre de l’ampleur et à dépasser les frontières australiennes,  mais il n’existait pas encore officiellement au Canada. Movember ne va que dans les pays qui l’invitent et au Canada, ce sont Michael Miller et Ryan Branting d’Edmonton qui ont lancé l’invitation.



Ryan a vécu quelques années à Perth, en Australie, et il y a vu la magie de Movember, mais il n’y avait jamais vraiment participé. En revenant vivre au Canada, il a raconté à son meilleur ami l’incroyable campagne de financement et l’engouement pour les belles moustaches dont il avait été témoin. Les deux amis pensèrent alors que le Canada pourrait bien en faire autant. Ils envoyèrent donc un courriel au PDG et cofondateur de Movember, Adam Garone, et c’est ainsi que Movember s’est transporté au Canada.
 
« L’idée à la base de Movember m’a complètement séduit : un moyen joyeux pour les hommes d’amorcer des conversations sérieuses sur le cancer de la prostate et leur propre santé. C’est extraordinaire de faire partie d’un mouvement mondial qui a autant d’impact et qui réussit à faire tomber les réticences qu’ont tellement d’hommes à parler de leur santé. » - Ryan Branting
 
Mike a à cœur la recherche sur le cancer de la prostate, car, comme de nombreuses autres personnes, cette maladie a emporté son grand-père. « Avant Movember, personne ne parlait de cette maladie à laquelle ont succombé tant de grands-pères, de pères, de frères, d’oncles et de fils. Movember est très important à mes yeux. » Ce lien profond n’empêche pas Mike de participer avec joie au côté farfelu du mouvement, car « Movember me permet d’être différent pendant un mois. La moustache me donne fière allure et une confiance renouvelée en moi qui ressort lorsque je la porte. »
 
Cette année, le Canada a amassé plus de 39 millions de dollars. Merci Mike et Ryan d’avoir ouvert la voie dans notre pays et fait en sorte que la moustache pare dorénavant les visages de milliers de Canadiens en novembre. Partout dans notre beau pays, les lèvres supérieures et la santé masculine vous vouent à jamais leur reconnaissance.